D'ancestraux pouvoirs dorment dans un monde merveilleux. Explorez-le, évoluez avec lui... Maîtrisez l'Angardia.
 
AccueilProfilMessages PrivésL'UniversLe BestiaireLes ObjetsLes GroupesLes MembresDes Questions ?

AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessageCaractéristiques
Le Tremblecrâne
Croqueur de Morts
Croqueur de Morts
avatar


MessageSujet: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 2 Déc - 0:35

Rappel du premier message :

Une table à quelques centimètres de la cheminée, cela a des avantages certains. Outre la chaleur apaisante lors du douloureux hiver d'Angardia, cela peut également permettre de créer une ambiance captivante lors de la découverte d'une nouvelle quête bien mystérieuse...
En cas de bagarre majeure, le tison rougi par les flammes est à portée de main - une aubaine !

Sept sièges de chêne brut s'offrent à vous - c'est dur et c'est peu de place, mais pour un petit groupe déterminé, c'est bien assez !

Chaque table réservée par une compagnie le reste jusqu'à sa dissolution, c'est la loi ici bas.
Mais il arrive régulièrement que, bon prétexte à quelques beuveries, une compagnie en invite une autre à sa table afin de discuter de leurs dernières aventures épiques.


Dernière édition par Le Tremblecrâne le Mar 17 Jan - 22:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessageCaractéristiques
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé



MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Mer 14 Déc - 12:50

Pendant ce temps, le vieux druide l'observait à la fenêtre, de ses yeux de corbeau. Voyant que le jeune homme, certes fier et impétueux, avait en son coeur le courage de ressentir une douleur volontaire et dispensable, il réfléchit un instant. Sautant de sa fenêtre, d'un battement d'aile rapide, il flotta un instant devant l'entrée et reprit sa forme humaine. Retombant agilement, une main et un genou à terre, il se releva et se dirigea vers le chasseur.

- Mon jeune ami, je crois que j'ai quelque chose pour toi...

Il sortit de son sac sa bouteille de Sang de la Nature.

- Bois-en quatre verres. Pas plus, pas moins. Ensuite viendra le temps de faire quelque chose de sérieux...

Il se tourna ensuite vers Ersaishania.

- Bienvenue à toi, ami ! Tu aurais pu crier, j'aurais usé de mes lianes pour te sortir de ce mauvais pas ! Souhaites-tu également prendre un verre ? Mais seulement un, la dose du chasseur a un usage médical...
Revenir en haut Aller en bas
Xerrar
Consacré
Consacré



MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Mer 14 Déc - 13:06

Xerrar accepta l'aide du vieux druide. Il prit donc la bouteille de Sang de la Nature et s'en servit un premier verre. La mixture, excellente au gout, laissa cependant le palais du chasseur en miettes. Mais Xerrar savait que le druide servait la Nature, et qu'ainsi, il devait lui obéir. Il se servit donc un second verre. Cette fois ci, tout le gosier du chasseur prit feu. Mais il tenait bon, et gardait la tête haute, ne laissant filtrer aucune émotion. Au troisième verre, le supplice fut tel que le jeune chasseur laissa échapper un cris étouffé par la douleur. Tordu, sur sa chaise, il rassembla toutes les forces qui lui restaient pour se servir le quatrième verre...
Les hallucinations du chasseur allaient bon train, et sa perception du monde n'était plus aussi aiguisée qu'à l'habitude.
Il vit couler le liquide le long du verre. En se remplissant,
le Sang de la Nature changeait de couleur, du bleu nuit, à un rouge éclatant. Quelques bulles remontèrent à la surface, et une odeur de putréfaction s'en échappa.
Xerra empoigna le verre, regarda intensément le druide et but la mixture d'un trait. Et à ce moment, tout changea. Il perdit la sensation désagréable que son corps brûlait tel un bûcher, et cette dernière laissa place à un sentiment d'apaisement, de bien être et de bienfait le plus total.
Il regarda en direction du druide, et esquissa un rictus. La douleur reprit de plus belle et la moindre respiration faisait tressaillir de douleur le jeune homme. Le chasseur prit alors un sachet de son sac et en sortit une graine qu'il goba sec.
Les hallucinations cessèrent, et le chasseur put recouvrer son entrain et sa fougueuse jeunesse.
Il s'allongea dans le fond de son fauteuil et sortit son herbe de bison.
Il commençait à fumer tandis que les sensations lui revinrent petit à petit.


-Merci, druide. Ton aide m'est précieuse. Dis moi, quel est ce cadeau de Geïa ? Je n'en avait jamais entendu parler. Je ne suis pas en pleine possession de mes moyens, et l'alcool fort me monte vite à la tête quand je manque de sommeil. Cela fait deux nuits que je passe à chasser les araignées de ma chambre, mais j'en ressent les effets. Mes mouvements deviennent plus vifs et précis. C'est un exercice embêtant mais intéressant pour le chasseur que je suis. Je dois être capable de chasser n'importe laquelle des créations de Geïa, quelle que soit sa taille.

Le chasseur échangea un sourire avec le vieux druide. Puis il inhala une nouvelle bouffée d'herbe de bison.


-Voila que j'en oubli ma politesse. Souhaitez vous y goûter ? Cette herbe apaise le corps et l'esprit. Elle m'est d'un grand secours.
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé



MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Mer 14 Déc - 14:31

- Une boisson typique de chez moi ! Il s'agit d'un alcool très fort fermenté d'eau et de miel, dans lequel nous insérons des abeilles mortes dont le venin se répand dans le liquide. À mi-fermentation, nous y ajoutons également du gui et quelques autres plantes secrètes. Le venin des abeilles annihile le cervelet, et les plantes s'occupent du reste... Maintenant que tu es amorphe et que tu reposes dans les bras de Flöra...

Le druide posa ses mains sur le crâne, renversé en arrière, du jeune chasseur. Il enserrait son front dans une poigne rude. Il pressa la tête entre ses doigts de façon à exercer une grande pression sur cette dernière. Le chasseur se tordait de douleur, regrettant certainement d'avoir bu ce liquide. Le druide fit s'échapper une énergie magique de ses mains, qui emplit le crâne du chasseur. Il hurlait de douleur sur sa chaise prête à céder sous le poids des deux forces conjointes. Le chasseur sentait des choses bouger dans son crâne, sentait ses nerfs le brûler à un point tel qui eut envie de mourir. Puis le druide relâcha son emprise, et Xerrar ne sentit plus rien. Juste un vide qui résonnait dans son crâne. Il laissa sa tête tomber sur la table, la bouche grand ouverte. Comme dépossédé de son âme.

- J'ai retiré tes douleurs. Tu devrais retrouver tes esprits d'ici quelques minutes. Les nerfs se sont reliés à ton nouvel oeil, Geïa a accepté ma requête. Quand tu ouvriras à nouveau tes yeux, souviens-toi de la clémence de la nature. Tu la verras toute ta vie à travers cette nouvelle vision. Cet oeil de renard te confère une vision nocturne sans égale. Lorsque tu viseras, ouvre l'oeil droit le jour, et le gauche la nuit mon ami. Puissent les dieux te bénir, et va en paix.

Le druide sortit, sous le regard médusé du tavernier.
Revenir en haut Aller en bas
Xerrar
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Mer 14 Déc - 17:47

Quand Xerrar, ouvrit les yeux, il ne restait du druide que quelques poils d'Ours qui ornaient son manteau qui reposait la quelques minutes auparavant. Les dernières paroles du druide résonnaient encore dans sa tête, reposée, calme...
Il répéta alors mécaniquement ce que le druide lui avait dit dans ses songes.


-Quand tu ouvriras à nouveau tes yeux, souviens-toi de la clémence de la nature. Tu la verras toute ta vie à travers cette nouvelle vision. Cet oeil de renard te confère une vision nocturne sans égale. Lorsque tu viseras, ouvre l'oeil droit le jour, et le gauche la nuit mon ami. Puissent les dieux te bénir, et va en paix...
Merci vieil homme. Merci Geïa, maîtresse de toute vie.

Le chasseur se leva, possédé. Il marcha visiblement sans but, mais en vérité, il savait très bien où il allait. Geïa le lui disait...
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Jeu 22 Déc - 15:00

Le druide s'attabla dans un coin sombre, mais proche du foyer qui flamboyait faiblement dans une lueur mourante. Il sortit la bouteille de sang de la nature de son sac de cuir. Il en but, au goulot, quelques gorgées.Un spleen inexplicable s'était emparé de lui ce soir là. Il but une nouvelle gorgée, puis d'autres, jusqu'à ce qu'une agréable chaleur engourdissante vienne le tirer de ses réminiscences. Il voyait quatre dieux superviser le monde des hommes, prendre part à leurs batailles sur un échiquier géant. Il prévoyait les guerres à venir, les morts et les blessés étalés sur un champ lugubre. Soit, il serait un pion. Mais le plus puissant qui soit, il en prit la résolution.

- Tremblecrâne, puisse-tu me donner ton égoïsme maladif, que j'oublie mes remords et que je laisse éclore ce mal qui sommeille en moi. Si tu m'as choisi plutôt que de me mettre dans les rangs de l'Esprit, ce doit être pour une raison valable. Je vais la découvrir, et faire grandir cette funeste puissance endormie...

Il tint sa tête entre ses mains, faisant glisser ses cheveux entre des doigts gourds.
Revenir en haut Aller en bas
Kyliäh
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 23 Déc - 14:19

Kyliäh poussa les battants de bois de la taverne. Elle examina les alentours, elle traversa les rangées de tables de bois et vint s'asseoir aux côtés du druide. Le voyant en proie à la tristesse, elle posa sa main délicate sur l'épaule du vieil homme. En réalité, ils avaient le même âge. La faune, emplie de vitalité par la nature, en paraissait cependant trente de moins.

- Ressaisis-toi, mon ami, les choses ne sont pas toujours aussi terribles qu'elles le paraissent.
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 23 Déc - 14:24

Le druide tourna lentement la tête. La vision de cette jeune femme aux traits harmonieux et aux cheveux d'un brun exquis ralluma en lui cette flamme qui s'était éteinte la veille.

- Vous avez absolument raison ma chère, murmura-t-il dans un souffle.

Les yeux écarquillés devant cette vision angélique, il resta bouche bée quelques instants devant un tel charme. Se ressaisissant, il demanda à la jeune femme :

- Que fait donc une si belle créature dans un lieu si sombre et peu recommandable ?
Revenir en haut Aller en bas
Kyliäh
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 23 Déc - 14:44

Elle plongea ses yeux verts dans ceux du druide.

- Il ne faut pas se fier aux apparences, très cher. Cette beauté n'est qu'une façade, mon charme est mon arme. J'ai en réalité votre âge, et de sombres desseins dans l'âme.

Un sourire se dessina sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 23 Déc - 14:50

Le druide garda son regard fixe, et sonda l'âme de celle qui se révélait être son égale dans la vieillesse.

- Ma foi, nous semblons bien similaires.

Il se leva, et resta droit à quelques pouces de la Faune. Le regard toujours plongé dans le sien, il déclara :

- Et je sais également jouer du peu de charme qu'il me reste.

Un rictus charmant se dessina à la commissure de ses lèvres, et son regard devint rieur. Ses rides, souvent vues comme une tare, se révélèrent être un atout en formant de beaux sillons autours de ses yeux. À nouveau, ses yeux pétillaient et il se sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Kyliäh
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 23 Déc - 14:54

Estomaquée par ce coup auquel elle ne s'attendait pas, la faune tomba sous le charme des yeux rieurs et du sourire malicieux du druide. Son air de vieux sage et sa barbe, longue et blanche, ajoutaient au mysticisme de cet être. Il la frôlait, et elle sentait son vieux cœur battre lentement, comme si rien ne pouvait le perturber. Elle ressentit alors pour la première fois un sentiment étrange : ce devait être de l'amour. Dans un mouvement lent et gracieux, elle s'approcha alors de lui et posa ses lèvres contre les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 23 Déc - 14:59

La scène se passait de paroles : dans un silence absolu, les deux êtres communiaient en une extase langoureuse. Les lèvres de la femme, douces comme du velours, semblaient être un refuge à la violence des combats à venir. Heureux, le druide se sentit revivre à travers cet amour naissant.
Lentement, il décolla ses lèvres de celle de Kyliäh et lui adressa un regard chaud et sensuel.
Revenir en haut Aller en bas
Kyliäh
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 23 Déc - 15:06

La Faune, ébaubie, ne se remettait pas de cette rencontre si intense et bouleversante. Reprenant peu à peu ses esprits, elle sourit. Elle aura finalement trouvé quelque chose de bon en ce monde, et cette chance, elle ne la laisserait pas s'échapper.

- Druide, je serais heureuse de combattre à tes côtés le jour et de me reposer dans tes bras le soir venu.
Sur ce, la forêt m'appelle à la rejoindre : je dois m'entraîner afin de me tenir prête au combat.
J'ai hâte à notre prochaine rencontre...

D'un pas agile, elle s'éclipsa en un éclair, craignant de devoir affronter une séparation lancinante.
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Réponse   Ven 23 Déc - 15:09

Le druide était encore en extase. Il s'assit à nouveau à sa place, doucement, et reboucha sa bouteille de sang de la nature. Croisant les bras sur la table, sous une épaisse fourrure d'ours, il y posa la tête et contempla les ornement des piliers de bois de la taverne d'un air songeur. Fort bien, cette nouvelle équipière était un cadeau exquis.
Revenir en haut Aller en bas
Xerrar
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Dim 25 Déc - 18:48

Lorsque Xerrar entra dans la taverne, il aperçu un vieil homme attablé la ou il avait l'habitude de s'asseoir. L'homme était tout de rouge vêtu, avec de la laine cousue sur les bordures de ses vêtements. Il portait un bonnet rouge avec un grelot au bout, et seuls ses gants d'un noir profond contrastaient avec l'apparente gaîté du personnage.
Le jeune chasseur s'assit à sa table et commanda un rafraîchissement.
Le tavernier s’exécuta et une bière arriva sous son nez.
L'homme était très vieux et arborait une barbe d'une extrême longueur, et de petits verres devant les yeux.


-Qui êtes vous vieil homme ? Il me semble ne jamais vous avoir vu en ces lointaines contrées. Que faites vous ici ?

Le vieil homme ne dit rien, et se contenta d'esquisser un sourire. Inconsciemment Xerrar le lui rendit.
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Mer 18 Jan - 9:09

Cela faisait longtemps que Corne d'Or était parti maintenant. Cet exil dans sa forêt Celte natale l'avait fortifié, il avait franchi bien des étapes et parcouru un long chemin, seul face à la nature. Il avait appris à mieux la comprendre, et à mieux l'aimer encore.
Il s'assit, et déboucha sa bouteille de Sang de la Nature. Une lampée passa à travers sa gorge et son œsophage, pour finalement constituer une boule de chaleur dans son estomac vide.


- Il est l'heure d'aller à la chasse, marmonna-t-il.

Se relevant, il jeta un coup d’œil vers le chasseur, le paladin et le barde. Tous trois endormis sur la table, ils n'avaient apparemment pas pris la peine d'aller se reposer à l'auberge et avaient visiblement veillé tard. En attendant leur réveil, et pour remplir de produits bruts son estomac meurtri, il se dirigea vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Balbereith
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 10:42

Balbereith s'approcha de la table...
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 11:02

Le druide l'accueillit en lui faisant glisser un verre rempli de quelques millilitres de Sang de la Nature.

- Installe-toi, magicienne, je t'en prie !
Revenir en haut Aller en bas
Balbereith
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 11:09

- Bonjour, messire druide. Comme promis, je suis ici pour m'entretenir avec vous au sujet de votre compagnie.

Balbereith s'installa à la table, prit le verre de la main droite, leva le liquide à la lumière, le porta à son nez, le fit tourner un peu pour sentir le mélange. Une odeur forte et agréable s'en éleva.

- Boisson fort sympathique d'apparence... Sinon parlez-moi un peu de vous et de votre compagnie, car j'ai l'impression d'arriver comme un cheveu sur la soupe. Je sais que je peux vous faire absolument confiance, en vous, votre jugement, certes des fois un peu hâtif, et en vos compétence hors normes. Mais je ne connais ni l'histoire de votre compagnie ni de ses membres.
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 11:34

Le druide se saisit de son propre verre et l'avala d'une traite. Une sensation familière et agréable de brûlure parcourut sa gorge et son œsophage jusqu'à se stabiliser finalement au creux de son abdomen.

- En réalité, magicienne, nous sommes venus de divers horizons. Dans un autre plan, j'étais le druide le plus puissant d'une tribu celte des forêts de Gäladrim. Puis, comme tous les autres, je suis mort, et j'ai erré pendant des millénaires jusqu'à ce que l'Angardia m'accepte, me léguant cette vieille enveloppe charnelle qui me sied à ravir. Il en va de même pour Xerrar, Isy, Ersaishania et Kyliäh. Une autre fille est venue comme une ombre, un assassin, mais elle se cache et observe en silence. Je l'ai remarquée depuis un moment déjà. Elle n'est pas de notre guilde. Cependant, cela fait un moment que je n'ai pas vu le barde non plus... J'ai prévu d'aller le chercher dans la forêt demain, avec votre aide, mes amis, si vous le souhaitez.

Le druide, comme réalisant que le flot de ses paroles coulait dans des courants contraires, tenta d'organiser un peu sa conversation. Il avait toujours été de ceux qui pensent à trop de choses à la fois, et les mélangent parfois. Cela lui avait joué quelques tours dans son ancienne peau.

- Notre compagnie s'est organisée autours de cette boisson - il montra sa bouteille de Sang de la Nature - de façon fort incongrue. Elle a guéri tous nos maux, et je chéris cette recette comme la prunelle de mes yeux. Nous nous sommes un jour rencontré dans cette même taverne, autours de cette même table, et avons commencé à tisser doucement des liens de camaraderie. Un jour, Xerrar perdit son oeil au combat. En communiant avec la nature, et par l'intermédiaire de ma boisson Sacrée, j'ai greffé un oeil de renard à son anatomie, le débarrassant de l'amoncellement purulent qu'était devenu son vieux morceau de chair. Ce fut l'action pour laquelle il me jura une reconnaissance sans failles et une amitié éternelle. Nous sommes, pour ainsi dire, le coeur du groupe avec la fière Paladin et le Barde roublard. Ce dernier, disparu comme je vous l'ai dit, est le fils d'un grand voleur et il en garde des séquelles inévitables... Auriez-vous quelques questions, très chère ?

Il posa ses coudes sur la table en soutenant le regard de la magicienne.
Revenir en haut Aller en bas
Balbereith
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 11:54

- Votre présentation est tout à fait convenable et a satisfait ma curiosité. Il serait de bon ton que je me présente moi-même. Je ne vous mentirai pas. Je ne suis ni ce que vous croyez ni même ce que vous pouvez imaginer. Je suis loin d'être humaine et mon espèce a certainement disparu dans les flammes de la guerre contre les dieux ou contre des hommes avides de pouvoir. J'étais leurs dirigeant, j'étais le plus puissant de ma race. Considéré comme sacré par mes semblable. Ma domination n'était plus à revendiquer. Je m'étais allié à une humaine dont vous voyez le corps devant vous, cette humaine était charmante, mais sa jeunesse fut volée pour les grands desseins de sa nation. Elle affronta la terreur sur le front ou les intrigues dans les palais. Je l'ai rencontrée alors qu'elle était mourante, elle poursuivait des soldats ennemis dans des ruines à flanc de montagne, sauf qu'ils étaient déjà morts. Elle tomba dans un guêpier de nécromancien, et son escouade qu'elle commandait tomba face aux morts. J'ai eu l'instinct de les protéger, et je succombai devant son innocence malgré tout ce qu'elle avait vécu. Je jurai de la protéger. Je devins son compagnon de pacte de sang, mêlant ainsi nos âmes dans le sang. J'ai tué pour elle. Notre pacte augmenta sa puissance... Jusqu'à pouvoir rivaliser avec les dieux. Les hommes plièrent devant elle, d'abord un empire, puis plusieurs petits royaumes. Elle fonda un Ordre de guerriers dont chaque membres concluait un pacte avec un membre de ma race. Et ensemble nous protégions le monde des créatures impies. Certains royaumes voulurent sa chute, elle les soumit à sa volonté. Puis tous se rebellèrent, et elle chuta, pour la première fois... Messire Druide, je parle beaucoup, mais vous restez silencieux, peut-être dois-je éclairer un point de mon histoire ?

Balbereith regardait avec intensité le druide cherchant à savoir s'il la croyait ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Xerrar
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 12:20

-Nous irons donc chercher le barde en foret demain ? Vieux filou que vous êtes de ne m'avoir prévenu avant !

Le chasseur se tenait derrière le vieil homme, partiellement caché par les ombres mouvantes du feu tout proche.Un sourire moqueur accompagna sa remarque.

-Je vous accompagnerais volontiers si mon arc et mes flèches peuvent vous être utiles. Cela fait effectivement longtemps que nous ne l'avons vu...

Xerrar s'assit à coté du druide et fixa l'élementaliste qui contemplait la boisson du druide.

-Le sang de la Nature est un présent des dieux de ce monde, vous devriez en boire. Vous feriez honneur à mon ami si vous en buviez ! Pouvez vous m'en servir un verre chez Corne d'Or ?
Il semble que mon ami m'ai présenté... Dans mon passé, je fus un chasseur de primes gagnant ma vie des missions que je recevais. Mais cette existence malsaine me déplaisait, et lors d'une mission, je fut défait. Me voici à présent dans ce monde, et je remercie les dieux de m'avoir accordé le privilège de rencontrer les aventuriers de cette contrée. En particulier Corne d'Or.

Le chasseur considéra gravement la magicienne. Il voyait des émotions diverses se mêler dans ses yeux.

-Votre récit est très intéressant, mais je suis un homme curieux et si vous voulez bien m'excuser, j'aimerais en savoir plus. Je sens que vous omettez sciemment certains détails de votre histoire. Je comprendrais naturellement que vous ne souhaitiez me répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Balbereith
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 12:48

- Bonjour à vous, messire chasseur. L'ombre vous cache bien.

Balbereith porta le verre à ses lèvres, le liquide descendit et éveilla une sensation de chaleur... La première fois, qu'elle buvait une boisson humaine, refusant jusque là les propositions que lui avait faite Sa Maîtresse, pour le pousser à essayer, il refusait ne voulant en rien altérée ses sens... Il devait garder l'esprit claire pour la protéger. Elle reposa le verre.

- Des questions précises et des réponses précises valent mieux qu'un vague discours, posez vos questions, j'y répondrais sans détour ni malice.
Revenir en haut Aller en bas
Xerrar
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 13:05

Le chasseur ne put dissimuler un rictus.

-Et bien, sans vouloir vous offensez Dame élementaliste, si vous n’êtes pas humaine, qu'êtes vous ?

Le chasseur remarqua que Balbereith hésitait à boire le Sang de la Nature que lui avait servit le druide.

-Buvez, je vous en pris, il risque de se fâcher sinon !

Xerrar murmura ces mots à la magicienne en désignant le vieux druide assis à ses cotés. Il lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 13:05

Le druide, intrigué par la conversation et en proie à une profonde réflexion, se tenait coi.
Il observait le dialogue, curieux de savoir ce que Xerrar demanderait, testant le dragon comme s'il était une vulgaire proie.
Seuls quelques mots superficiels s'échappèrent de sa bouche, tels :


- Messire, ce liquide a fait tomber raide mort des hommes de faible constitution. Ce corps de femme a l'air bien charpenté pour supporter un liquide aussi brutal. De même, il est possible que votre cervelet s'engourdisse, même avec le peu de liquide que je vous ai servi. Le venin d'abeilles a cet effet, cette recette était également utilisée afin d'entrer en transe lors de rituels.

À Xerrar, il répondit :

- Mon vieil ami, cette idée vient de germer dans mon esprit ce matin. En proie à l'effet de mon précieux liquide, j'ai rencontré lors de ma méditation d'étranges songes, et la palpitation lente de notre ami le Barde. Il doit être dans un état grave, ce pourquoi je me prépare à quitter la ville pour demain. Ce sera mon dernier jour d'entraînement, et j'espère qu'il sera fructueux. J'accepte volontiers votre aide, jeune présomptueux, votre oeil avisé et vos flèches fatales pourraient nous sortir de quelque mauvais pas.

À présent, le vieux druide observait Xerrar et Balbereith, traquant les moindres détails de la conversation, soucieux de sonder l'âme de la nouvelle arrivante.


Dernière édition par Corne d'Or le Ven 20 Jan - 13:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyliäh
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 13:07

Kyliäh, tapie dans l'ombre, écoutait avec attention la discussion. Cette nouvelle tête l'intriguait au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Xerrar
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 13:11

-Effectivement, si nous voulons partir demain, nous devrions nous entraîner. Nous ne savons ce que cache cette forêt et nombre d'aventuriers ont péris en partant de façon trop hâtive.

Xerrar se retourna vers la magicienne, jouant avec elle comme le chat avec la souris. Il était dans son rôle de prédilection : celui du chasseur. Il attendit avec patience la réponse de l'élementaliste...
Revenir en haut Aller en bas
Korndor le Rôdeur
Adoubé
Adoubé
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 13:14

Le druide adressa un sourire à son ami, lui faisant comprendre qu'il acquiesçait et qu'ils allaient bientôt devoir reprendre l'entraînement dans la Caserne. Il faudrait également qu'ils économisent afin d'acheter de quoi se requinquer suite aux coups reçus la veille, et dont ils ne s'étaient toujours pas remis.
Puis son regard se tourna à nouveau vers la jeune femme.
Quelle était donc cette nature cachée ?
Revenir en haut Aller en bas
Balbereith
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   Ven 20 Jan - 18:48

*Un test ? Chasseur bien téméraire de croire pouvoir chasser un dragon... Une proie qui chasse son prédateur voilà de quoi sourire...*

Balbereith avala postérieur sec le verre de Sang de la Nature. Regarda toutes les personnes présentes dans la pièce.

- Vous ne croirez pas, mais je suis un représentant du peuple draconique. Je suis le Seigneur et Maître de ma race, je suis un dragon.

Elle sourit et regarda le druide puis le chasseur, puis la silhouette caché dans l'ombre... mais se rapporta rapidement sur le chasseur faisant semblant de ne pas voir la charmante jeune femme cachée dans l'ombre. Si elle se cachait, c'est qu'elle ne voulait pas être vue. Le regard posé sur le chasseur, elle voulait voir la réaction du supposé prédateur...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Table II - Près du feu de cheminée [Sang Naturel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une Lecture près de la Cheminée... [Pv]
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angardia :: - Belghärd [B9] - :: Taverne : "Le Sanglier Bouilli"-

© 2012 - Angardia - Reproduction interdite sans autorisation expresse.
Codage par T. | Berka | Forumactif - D'après une idée originale du Tremblecrâne (T.) et du Guide.
Certaines ressources par SD-Arius | Enterbrain | T. | Blizzard | Wizards of the Coast