D'ancestraux pouvoirs dorment dans un monde merveilleux. Explorez-le, évoluez avec lui... Maîtrisez l'Angardia.
 
AccueilProfilMessages PrivésL'UniversLe BestiaireLes ObjetsLes GroupesLes MembresDes Questions ?

AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Langue draconique primitive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessageCaractéristiques
Balbereith
Consacré
Consacré
avatar


MessageSujet: Langue draconique primitive   Dim 3 Juin - 13:17

Le langage draconique primitif


Cette langue est forte aisée à apprendre et à parler, à part pour la prononciation (très friante en "r"), qui peut devenir compliquer car les mots draconiques sont dures à l'oreille, aussi bien par le son que par le sens. Les dragons n'ont pas pour habitude d'être des orateurs, s'il s'ont de longs discours alors ils utilisent la langue commune, car plus riche en nuance et en souplesse rhétorique. Le language primitif était surtout utilisé lors des batailles, car le son est plus audible à leur sens que les voies humaines beaucoup plus aïgue.

Pour un dragon, il y a quatre moments dans la phrase au maximum. Le sujet de l'action, l'action, l'objet soumis à l'action et/ou l'objet destinataire d'une action.

La flêche temporel n'est bien défini contrairement à la langue commune, qui différencie, passé lointain et étendu avec passé proche ou ponctuel, ou encore le futur proche et un futur lointain. La langue draconique est plus synthétique dans ce domaine. Le passé, c'est le passé. Le futur, c'est le futur. Et le présent, c'est le présent. Quelque soit le contexte, la durée, l'importance de l'action, le début de l'action est concidéré comme référence de temps pour l'action. Même si une action commencée dans le passé, qui continue à se dérouler pendant que l'on parle et qui continura après que l'on dise la phrase, l'action sera mise au passé. Si elle s'est arrêtée à un moment ou altérer à un moment du passé ou du présent ou dans le futur alors cela sera précisé par une structure que l'on dit de double-verbe :
Exemples en langue commune traduit en mot à mot :
La mer était agitée et s'était arrêté d'elle-même. (Ur Mersa agiri er artri ler.) Sens : La mer était agitée (dans un passé indéterminé) mais elle s'est calmé (à un moment non défini, non plus)
La mer était agitée et s'arrête d'elle-même. (Ur Mersa agiri er artra ler.) Sens : La mer était agité, elle l'est toujours mais en ce moment, elle se calme.
La mer était agitée et s'arrêtera d'elle-même. (Ur Mersa agiri er artro ler.) Sens : La mer était agité, elle l'est toujours, mais elle se calmera dans un certains temps qu'il m'est inconnu.
La mer s'agite et s'arrêtera d'elle-même. (Ur mersa agira er artro ler.) Sens : La mer commence à s'agiter mais elle se calmera dans je ne combien de temps.

La structrure "verbe er verbe" peut être étendu à un nombre illimité de verbe, si le sujet commence une action et que celle-ci subit une série de modification par le sujet lui-même, on peut alors avoir une structure "verbe er verbe er verbe er etc.". Attention, cependant, si le sujet du début n'est pas le sujet de la modification alors, nous avons un structure de double-phrase ou multi-phrase, qui est similaire à la structure multi-verbe avec "er" mais alors la phrase resemblera à "Sujet1 verbe1 complément1 er sujet2 verbe2 complément2." Si les deux verbes et compléments sont les mêmes alors la structure signale juste un changement de sujet qui accomplie l'action analogue à "Le mineur creusa puis son fils prit le relai." Mais le premier sujet (le mineur, lui à arréter l'action, sinon on commence une nouvelle phrase indépendante).

Le verbe est composé de deux éléments, sa base ou racine et sa terminaison, qui peut ne pas "exister".
Un verbe mis au passé à pour terminaison -i, au présent -a et au futur -o. Si un verbe n'est présent que par sa racine alors il n'y a pas de sujet et c'est un ordre.

Les pronoms sujet sont au nombres de trois en réalité mais un ajout permet de presicer un pluriel :
jyr : je
tyr : tu
lyr : il/elle (pas de distinction de genre, car un dragon et une dragonne n'ont pas de différence de puissance (les dragons pensent souvent en terme de puissance et de force)
jyr grep : nous (moi et le groupe, car grep est le groupe)
tyr grep : vous
lyr grep : ils/elles
Ils n'y a pas de formule de politesse, la politesse peut être retransmis par un adjectif appliqué au pronoms sujet.

Les pronoms objet :
jer : moi
ter : toi
ler : lui/elle
jer grep : nous
ter grep : vous
ler grep : ils/elles

les pronoms poséssif :
Jur : Mon, ma
Tur : ton, ta
lur : Leur
jur grep : notre
tur grep : votre
lur grep : leur

Chaque nom commun est accompagné d'un determinant servant à déterminer le nombre du groupe nominale, les noms communs étant invariable. La marque du singulier est "Ur" et la marque du pluriel "pler".

La langue draconique ne posséde pas de verbes pronominaux qui sont souvent à sens réflexif, alors le sujet est soit répété en tant qu'objet soumis à l'action, ou alors par un pronom objet, les dragons utilisent rarement les pronoms objets lorsqu'il n'a pas de valeur réflexive, pour éviter les confusions, ou alors ils peuvent l'utiliser dans le but de rester sybillins.

La structure interrogative est rare car l'emploi de la structure est une marque de mendicité par les dragons, ou alors une marque de très grand respect et d'éguard. L'interlocuteur a donc deux façons de formuler une question suivant l'interlocuteur. Si l'interlocuteur est jugé comme un être qui lui inférieur, il prendra une tournure impérative ordonnant la réponse : "Perl jer ..." la proposition est ensuite introduite par une conjontion et la proposition est ordonné comme une phrase affirmative (sujet verbe complément.). Si la personne est respecté par l'orateur et/ou jugé plus puissante, la forme impérative est abandonné et alors la question est intrduite par la même conjonction qui serait utilisé par la forme impérative, et on a alors un inversion de la position complément et sujet.
Voici la liste des conjonctions : Quor = Que, quoi, quel. Qri (à prononcer comme "cri") = Qui. Fri = Si (tournure impérative), Est-ce-que.
Quelques exemples :
Que lui as-tu fait ?
infériorité ou respect : Quor ar ler feri tyr ?
Supériorité ou dédain : Perl jer quor tyr feri ar ler !

Peux-tu me conseiller ? (Les verbes qui nécéssite un verbe pour les introduire comme pouvoir, savoir, vouloir, etc. ce construise avec une structure de double verbe, et si cette structure peut être éviter par l'emploi d'un nom, alors cette la forme sans double verbe et préféré.)
Infériorité ou respect : Fri ar myr pora er consa tyr ? (ou sans double verbe) Fri pler consi ar myr offra tyr ?
Supériorité : Perl jer fri tyr pora er consa ar myr ! (ou) Perl jer fri tyr offra pler consi ar myr ! (ou plus souvent) Cons mer ! (conseille-moi !)

Sais-tu compter et lire ? (cet exemple est surtout pour attirer une attention particulière lorsque l'on additionne ainsi des objets à l'action "savoir" (ou à tout autre verbe) Les deux objets sont différents donc il doit y avoir une double-phrase contenant chacune un double verbe "savoir et l'objet".
Infériorité ou respect : Fri sava er coma tyr er fri sava er lyra tyr ?
Supériorité ou dédain : Perl jer fri tyr sava er coma er fri tyr sava er lyra !

Si on distingue les deux phrase sans la structure de double phrase : "Fri sava er coma tyr ? Fri sava er lira tyr ?" Nous perdons le sens original, le sens de cette construction à pour sens : Sais-tu lire ou écrire ou les deux ? Car syntaxiquemen les deux questions deviennent indépendantes.


TC : + 153 Gourdin
Revenir en haut Aller en bas
 

Langue draconique primitive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la langue d'enseignement,facteur de pauvreté
» La langue de la Marche
» La Langue Française et les animaux...
» La langue du Harad
» La langue des Trolls, de Welton Crowley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angardia :: Sanctuaires :: Bibliothèque Centrale de l'Angardia :: Oeuvres Didactiques-

© 2012 - Angardia - Reproduction interdite sans autorisation expresse.
Codage par T. | Berka | Forumactif - D'après une idée originale du Tremblecrâne (T.) et du Guide.
Certaines ressources par SD-Arius | Enterbrain | T. | Blizzard | Wizards of the Coast